Comité consultatif ontarien de l’immunisation (CCOI)

Le Comité consultatif ontarien de l’immunisation (CCOI) a été créé en août 2021 à la demande du médecin hygiéniste en chef pour fournir à Santé publique Ontario des avis fondés sur des données probantes en matière de vaccins et d’immunisation, y compris la mise sur pied de programmes de vaccination en Ontario, les populations prioritaires et le soutien clinique ainsi que l’innocuité. 

Le Comité s’intéresse particulièrement aux programmes de vaccination et aux vaccins financés par l’État en Ontario, dont les vaccins contre la COVID-19, ainsi qu’aux vaccins qui sont à l’étude en vue de nouveaux programmes.

Appel de candidatures pour le CCOI

Le CCOI procède actuellement à un recrutement pour les postes suivants :

  • Pharmacien ou pharmacienne
Pour en savoir plus

Membres

Dre Jessica Hopkins, coprésidente
La Dre Jessica Hopkins dirige les activités scientifiques et opérationnelles du portefeuille de protection de la santé de Santé publique Ontario. Elle supervise le département des services médicaux et du soutien aux services et celui des opérations et de l’intervention, qui sont responsables de la surveillance et de la prise en charge des maladies transmissibles, de l’intervention en cas d’éclosion, de la prévention et du contrôle des infections, et de la préparation et de la réponse aux situations d’urgence.

La Dre Hopkins, qui possède 10 ans d’expérience en santé publique locale, a occupé les postes de médecin hygiéniste à la municipalité régionale de Peel et de médecin hygiéniste adjointe à la municipalité régionale de Hamilton et Niagara. Elle travaille comme médecin de famille et est professeure adjointe (à temps partiel) au département des méthodes, des données probantes et des retombées de la recherche en santé de l’Université McMaster ainsi que chargée de cours auxiliaire à l’École de santé publique Dalla Lana de l’Université de Toronto.

La Dre Hopkins est titulaire d’un doctorat en médecine de l’Université Western Ontario et d’une maîtrise en sciences de la santé spécialisée dans les domaines de la santé communautaire et de l’épidémiologie de l’Université de Toronto. Elle a terminé des résidences en médecine familiale ainsi qu’en santé publique et en médecine préventive à l’Université McMaster.


Dr Jeffrey Pernica, coprésident
Le Dr Jeffrey Pernica, M.Sc., M.D., FRCPC, DTMH, est chef de la division des maladies infectieuses et professeur agrégé au département de pédiatrie de l’Université McMaster. Ses intérêts cliniques comprennent les maladies infectieuses, la vaccination, la médecine tropicale et l’infection congénitale à cytomégalovirus (CMV). Actuellement, il dirige la clinique spécialisée en vaccination de l’Hôpital McMaster pour enfants, est membre du Comité consultatif de la médecine tropicale et de la médecine des voyages et est directeur régional pour le programme de dépistage néonatal du CMV de l’Ontario. Ses travaux de recherche portent sur l’optimisation du diagnostic et du traitement des infections respiratoires, des infections intestinales et du sepsis, tant au Canada que dans les milieux à ressources limitées.


Fairleigh Seaton
Fairleigh Seaton est directrice de la prévention des maladies infectieuses et de la santé environnementale au Bureau de santé de Kingston, Frontenac, Lennox et Addington. Après avoir obtenu son titre d’infirmière autorisée, elle a commencé à travailler pour le Bureau de santé en 2004. Elle a occupé divers postes dans les domaines de la prévention des maladies transmissibles, de la santé sexuelle, des maladies évitables par la vaccination et de la santé environnementale. Mme Seaton est titulaire d’une maîtrise en sciences infirmières et d’une maîtrise en administration publique de l’Université Queen’s.


Dre Juthaporn Cowan
Juthaporn Cowan est scientifique adjointe à l’Institut de recherche de l’Hôpital d’Ottawa, professeure adjointe à l’Université d’Ottawa (nomination conjointe comme professeure adjointe au Département de biochimie, microbiologie et immunologie) et médecin pour la Division des maladies infectieuses à L’Hôpital d’Ottawa.

La Dre Cowan est titulaire d’un doctorat en médecine de l’université Mahidol (Bangkok, Thaïlande) et d’un Ph. D. en microbiologie et immunologie de l’université de Kyoto (Kyoto, Japon). Elle a également effectué un stage postdoctoral à l’Institut de recherche de l’Hôpital d’Ottawa, où elle s’est intéressée à la tuberculose et à l’immunopathogenèse. La Dre Cowan a effectué sa formation en médecine interne, avec surspécialisation en maladies infectieuses, à l’Université d’Ottawa. Ses travaux de recherche portent actuellement sur la prévention des infections chez les patients immunodéficients non atteints du VIH. Elle est aussi responsable médicale pour le programme Ontario Immunoglobulin Treatment et membre du comité de rédaction de Therapeutic Advances in Infectious Disease.


Richard San Cartier
Richard San Cartier est infirmier praticien en soins primaires et responsable de l’équipe clinique du N’Mninoeyaa Aboriginal Health Access Centre. Il offre des services de soins primaires aux communautés des Premières Nations de Serpent River et de Sagamok situées sur la rive nord de la baie Georgienne (lac Huron). Il a été un chef de file de la mise en place des programmes de dépistage de la COVID-19 par tests moléculaires rapides et par tests PCR pour N’Mninoeyaa. Il a aussi fait des présentations pour Santé publique Algoma en tant que champion communautaire fournisseur de soins pour la vaccination contre la COVID 19, ce qui a aidé à améliorer le taux de vaccination dans la région d’Algoma. Par ailleurs, il a mis en place un programme de VPH pour les garçons et filles de la Première Nation de Serpent River deux ans avant la mise en place des programmes provinciaux. M. San Cartier a terminé en 2003 le programme combiné pour infirmières et infirmiers autorisés et praticiens de l’Université Laurentienne. Il a obtenu son diplôme initial en sciences infirmières au Collège Algonquin en 1994. Il habite à Elliot Lake (Ontario) avec sa femme.


Dre Vinita Dubey
La Dre Vinita Dubey est médecin hygiéniste adjointe au Bureau de santé publique de Toronto, où elle se spécialise dans les maladies évitables par la vaccination et où elle travaille actuellement sur les interventions en santé publique visant à lutter contre la COVID-19. Elle a également été urgentologue à l’extérieur de la région du grand Toronto. Elle est membre bénévole du Comité consultatif national de l’immunisation et professeure auxiliaire à l’École de santé publique Dalla Lana de l’Université de Toronto.


Dre Julie Emili
Médecin hygiéniste adjointe à la région de Waterloo, la Dre Julie Emili exerce la médecine familiale à temps partiel à Hamilton et est directrice du programme de santé publique et de médecine préventive de l’Université McMaster. En tant que médecin hygiéniste adjointe, elle assure la supervision médicale du Programme de prévention des maladies par vaccination, ce qui comprend la gestion des vaccins financés par les deniers publics et du programme d’immunisation en milieu scolaire de même que la surveillance des incidents thérapeutiques après la vaccination. De plus, elle a tenu le rôle de représentante du Collège des médecins de famille du Canada auprès du Comité consultatif national de l’immunisation.

Après avoir terminé ses études de médecine en 2000, la Dre Emili a poursuivi sa formation à l’Université McMaster en médecine familiale ainsi qu’en santé publique et en médecine préventive, et y a suivi le programme de maîtrise en méthodologie de la recherche sur la santé.


Dre Allison McGeer
La Dre Allison McGeer est professeure au département de médecine de laboratoire et de pathobiologie de l’École de santé publique Dalla Lana de l’Université de Toronto. Elle est aussi spécialiste des maladies infectieuses et clinicienne-chercheuse principale au Lunenfeld-Tanenbaum Research Institute du Sinai Health System à Toronto. Ses travaux de recherche portent sur la vaccination des adultes et les enjeux émergents. Depuis février 2020, elle travaille sur des projets en lien avec la prévention et la gestion de la COVID-19. La Dre McGeer a été membre du Comité consultatif national de l’immunisation.


Justin Presseau, Ph. D.
Justin Presseau, Ph. D., est scientifique à l’Institut de recherche de l’Hôpital d’Ottawa et professeur agrégé à l’École d’épidémiologie et de santé publique et à l’École de psychologie de l’Université d’Ottawa. Il est président du groupe de travail sur la science du comportement de l’Ontario COVID-19 Science Advisory Table, et président de la section de la santé et médecine du comportement au sein de la Société canadienne de psychologie. Son programme de recherche s’intéresse à l’étude et à la promotion des changements des comportements relatifs à la santé. Justin Presseau est titulaire d’un doctorat (Ph. D.) en psychologie.


Dre Maurianne Reade
La Dre Maurianne Reade est médecin de famille en milieu rural à Mindemoya, sur l’île Manitoulin, et professeure agrégée à l’École de médecine du Nord de l’Ontario (EMNO). Elle a fait ses études de médecine et sa résidence à l’Université de l’Alberta et a travaillé dans plusieurs communautés rurales canadiennes avant de s’établir en Ontario en 2001. En tant qu’ancienne présidente de la Physician Clinical Teachers’ Association à l’EMNO, la Dre Reade connaît bien le point de vue de ses collègues enseignants des régions rurales et du Nord. Par ses rôles de chef de file dans le domaine de la préparation aux situations d’urgence et en tant que présidente du personnel professionnel au Centre de santé de Manitoulin, elle a participé aux efforts de préparation aux pandémies et au déploiement du vaccin contre la COVID-19 à Manitoulin, qui ont été possible grâce à la collaboration et au travail acharné des Équipes de santé familiale locales, du centre Noojmowin Teg et de cliniques des Premières Nations, des dirigeants municipaux et des Premières Nations, Santé publique Sudbury et districts et de nombreux bénévoles.

La Dre Reade s’intéresse à l’équité en santé, à la violence conjugale, à la sécurisation culturelle et à l’éducation interprofessionnelle. Elle accorde une grande valeur au modèle de cocréation dans les projets de formation continue en médecine avec les Debajehmujig Storytellers. La solution à nos problèmes les plus complexes passe par l’établissement de relations de confiance, de collaborations intersectorielles et d’approches fondées sur la créativité et les forces.


Dre Mariam Hanna
La Dre Mariam Hanna est une pédiatre allergologue et immunologue clinique qui a cinq ans d’expérience dans un cabinet privé à Burlington (Ontario). Après avoir terminé ses études de médecine et sa résidence en pédiatrie à l’Université de l’Alberta, elle s’est établie en Ontario, où elle a effectué un fellowship en allergie et immunologie clinique à l’Université McMaster. Elle est présidente de la section d’allergie et d’immunologie clinique pour l’Association médicale de l’Ontario et a fait partie de l’équipe de direction ces trois dernières années. Elle est professeure adjointe d’enseignement clinique (auxiliaire) au département de pédiatrie de l’Université McMaster, et cofondatrice d’un cabinet privé dans la région de Halton.


Dre Wendy Whittle
La Dre Whittle est une spécialiste de la médecine fœto-maternelle (MFM) qui exerce au Mount Sinai Hospital (Sinai Health System [SHS], Toronto). Ses intérêts cliniques et de recherche sont les décès périnatals et les naissances prématurées. La Dre Whittle occupe divers postes au sein du SHS. En tant qu’hospitaliste spécialisée en MFM, elle gère le service d’hospitalisation obstétrique pour les grossesses à risque élevé, qui sert des patientes aux diagnostics fœtaux, maternels et obstétriques complexes. Elle est directrice médicale de l’unité d’accouchement, qui offre des soins à environ 7 500 patientes et à leurs familles (60 % d’accouchements à risque élevé). Elle est aussi directrice médicale de l’unité de soins prénataux en milieu hospitalier pour les grossesses à risque élevé, où elle a dirigé l’unité de soins de la COVID-19 durant la grossesse du SHS pour le Réseau obstétrical de la région du Grand Toronto.

La Dre Whittle s’implique activement sur la scène provinciale et nationale par sa participation à des forums publics et institutionnels sur la formation, par la diffusion de directives cliniques et de son expérience, par la prestation de soins et de soutien spécifiquement pour la COVID-19 et par des collaborations avec le ministère de la Santé et le Provincial Council of Maternal and Child Health ainsi qu’avec divers programmes de recherche, dont le CanCOV-Preg Network. La Dre Whittle est titulaire d’un diplôme de médecine de l’Université Queen’s, a effectué un fellowship à l’Université de Toronto et détient un doctorat (Ph. D.) en physiologie de la reproduction de l’Université de Toronto.


Beate Sander, Ph. D.
Beate Sander, Ph. D., est directrice intérimaire du Toronto Health Economics and Technology Assessment (THETA) Collaborative, directrice de la recherche sur l’économie de la santé des populations pour le Réseau universitaire de santé et professeure agrégée et codirectrice pédagogique du volet de l’évaluation des technologies de la santé à l’Université de Toronto. Chef de file de calibre international dans le domaine de l’économie des maladies infectieuses, elle est titulaire de la prestigieuse Chaire de recherche du Canada en économie des maladies infectieuses et est chercheuse principale dans plusieurs projets multidisciplinaires.

Beate Sander joue un rôle d’experte auprès de conseils consultatifs canadiens et internationaux, dont l’OMS et le Comité consultatif national de l’immunisation (CCNI) du Canada, où elle dirige le Groupe de travail sur l’économie et codirige le Groupe de travail sur les lignes directrices en matière d’économie. Depuis mars 2020, elle a soutenu la réponse à la pandémie de COVID-19 à l’échelle provinciale et nationale, notamment en menant des projets de recherche sur la COVID-19 et en appuyant un éventail de comités consultatifs et de ministères ainsi que le Conseil des ministres.

Beate Sander est titulaire de diplômes en sciences infirmières (IA), en administration des affaires (MBA) et en économie du développement (MEcDev), et d’un doctorat en recherche sur les services de santé (Ph. D.).

 

Susie Jin
Susie Jin, R.Ph., ÉAD, ECR, est pharmacienne et possède une certification en compressothérapie pour l’ajustement des bas de compression. Elle compte plus de 25 années d’expérience en pharmacie communautaire et dans divers milieux de soins publics. Elle contribue, par la vaccination, les consultations et la sensibilisation auprès des patients, à des voyages sécuritaires. Elle a aussi participé à la lutte contre la pandémie par l’administration de tests de dépistage ainsi que de vaccins contre la COVID-19, dans sa pharmacie communautaire et au sein des équipes locales d’immunisation de masse.

Susie Jin est également éducatrice agréée en diabètes et éducatrice certifiée dans le domaine respiratoire. À l’échelle nationale, elle continue de promouvoir la diffusion et la mise en œuvre des Lignes directrices de pratique clinique de Diabète Canada, qu’elle a corédigées. Elle est également coauteure des Recommandations pour les pratiques exemplaires de Plaies Canada.

 

Règles régissant les conflits d’intérêts

Santé publique Ontario reconnaît la possibilité que les relations qu’entretiennent de nombreux conseillers externes avec des industries réglementées, le milieu scientifique ou des groupes d’intérêts qui reçoivent des fonds de membres de l’industrie puissent entraîner des situations de conflit d’intérêts réel ou possible, ou d’apparence de conflit d’intérêts.

Afin d’éviter ou d’atténuer les conflits d’intérêts, nous avons élaboré des règles régissant les conflits d’intérêts qui ont pour but d’atteindre un équilibre raisonnable entre ces considérations divergentes et l’expertise dont nous espérons bénéficier de la part des conseillers externes tout en évitant ou en limitant les conflits d’intérêts. À cette fin, tous les candidats devront remplir un formulaire de divulgation des conflits d’intérêts dans le cadre du processus de demande.

Pour en savoir plus
icône de messagerie

Personne-ressource

secretariat@oahpp.ca

Mis à jour le 2 déc. 2021